ES / EN / FR / DE
Facebook Twitter Youtube

C’est dans les locaux fraichement inaugurés de la Fondation Cristina Heeren, que la présidente Cristina Heeren et le danseur Antonio Molina 'El Choro' ont rencontré l’équipe organisatrice du Festival Arte Flamenco de Mont-de-Marsan. Le festival français qui célèbre sa 29ème édition accueillera 'Aviso: Bayles de Jitanos' le 4 juillet

Par cette rencontre qui signe la volonté de poursuivre une collaboration étroite avec le Festival Arte Flamenco de Mont-de-Marsan, Cristina Heeren réaffirme son désir de faire voyager le flamenco au-delà des frontières, tant son enseignement que ses productions artistiques. Le spectacle ‘Aviso: Bayles de Jitanos’ du danseur Antonio Molina El Choro, dernière production de la Fondation Cristina Heeren sera à l’affiche du Festival le 4 juillet prochain aux côtés de nombreux artistes. Pour renforcer leur collaboration et développer de nouveaux projets, la directrice artistique Sandrine Rabassa et la fondatrice du Festival, Antonia Emmanuelli ont rencontré Cristina Heeren dans les nouveaux locaux de sa Fondation. Les journalistes du journal Sud-Ouest, de l’Humanité et de France Télévisions Aquitaine ont interviewé le danseur El Choro, Pedro el Granaíno et Cristina Heeren. Ils ont également capturé en direct des vidéos et des photos des cours de technique de El Choro et des cours de bata de cola et mantón de la professeure et artiste Luisa Palicio. Après avoir été récemment primé au prestigieux Festival de Jerez, El Choro, poursuit sa tournée internationale, soutenu par des critiques dithyrambiques et un public conquis. 

La rencontre entre la présidente de la Fondation Cristina Heeren, Antonio Molina El Choro et l’équipe organisatrice du Festival Arte Flamenco de Mont-de-Marsan dans les nouveaux locaux de la Fondation à Triana a permis de renforcer les liens et le désir de collaboration entre les deux entités. Leur présidente, Antonia Emmanuelli et Cristina Heeren, deux femmes passionnées de flamenco, l’une française, l’autre américaine ont toutes deux œuvré pour la préservation, l’enseignement et la diffusion du flamenco dans le monde. C’est avec une philosophie et des objectifs communs qu’elles ont formulé l’envie de travailler ensemble sur de futurs projets. Cette collaboration commencera dès le 4 juillet prochain à l’occasion de la présentation du spectacle ‘Aviso : Bayles de Jitanos’ du danseur El Choro. 

C’est après avoir gagné à 14 ans un concours organisé par la Fondation Cristina Heeren qu’Antonio Molina El Choro a commencé sa formation professionnelle dans l’école de flamenco fondée par Cristina Heeren. Aujourd’hui, professeur et véritable artiste, il rayonne sur les scènes du monde entier. Le spectacle Aviso : Bayles de Jitanos poursuit sa tournée en France dans le cadre du Festival Flamenco de Mont-de-Marsan, après avoir été présenté au Festival Andalou d’Avignon. Il s’envolera ensuite jusqu’au Mexique, au Festival Flamenco de Monterrey (15 juillet), et à Mexico, dans le cadre du Festival Ibérica de Danza 2017 (22 juillet) ainsi qu’à Querétaro (25 juillet). Le danseur originaire de Huelva sera accompagné sur scène de la danseuse Gema Moneo, des guitaristes Jesús Guerrero et Juan Campallo, des chanteurs  Pepe de Pura, Jesús Corbacho, Moi de Morón,  ainsi que du percussionniste Paco Vega.  Ces nouvelles destinations viennent s’ajouter au chemin déjà parcouru par El Choro avec 'Aviso: Bayles de Jitanos' dans le cadre de la Biennale de Flamenco de Séville, du Festival Días de Flamenco de Tel Aviv (Israel), du Festival Flamenco d’Albuquerque (Etats-Unis) ou du Festival Suma Flamenca de Madrid.


Cristina Heeren et Antonia Emmanuelli, fondatrice du Festival Arte Flamenco de Mont-de-Marsan dans le patio de l’école de Triana

Après avoir parcouru les nouveaux locaux de 1500 m2 spécialement conçus pour l’enseignement du flamenco, l’équipe du Festival de Mont-de-Marsan et les médias présents ont pu assister au cours de technique de bata de cola et mantón, dispensé par l’artiste et professeure Luisa Palicio ainsi qu’au cours de technique donné par El Choro aux élèves danseurs du cursus avancé de la Fondation Cristina Heeren. La journée s’est achevée par une série d’interviews avec les artistes et Cristina Heeren et la promesse de nouveaux projets communs.

En vingt ans, la Fondation Cristina Heeren d’Art Flamenco est devenue grâce à son programme académique unique une référence mondiale dans l’enseignement du flamenco. Depuis sa création, elle a formé plus de 6000 artistes; issus de 50 pays, dont la France. Plusieurs artistes français, formés à la Fondation Heeren, mènent actuellement une carrière professionnelle, comme le guitariste Guillermo Guillén, Cédric Pierson, ou encore El Mati, passionné de composition qui travaille pour le cinéma et compose pour de nombreuses compagnies de flamenco en France, au Canada et en Espagne. Du côté de la danse, on peut citer Léa Llinares, qui après avoir été artiste invitée en 2015 au Festival d'Arte Flamenco de Mont de Marsan  avec la Cie "Retorno Flamenco" pour le spectacle "Cruzando el Puente", vient de créer son premier solo "No Me Ha Dejado ". La danseuse Caroline Duyck Pastor se produit et anime également de nombreux stages en France et en Espagne. Sur la scène flamenca française, se distinguent les voix de deux anciennes élèves espagnoles de la Fondation, Rocío Marquez et Rosario la Tremendita qui assure aujourd’hui la direction musicale des pièces de la danseuse et chorégraphe Rocío Molina.