ES / EN / FR / DE
Facebook Twitter Youtube

Les deux représentations auront lieu au Cortijo del Alamillo les 21 et 22 juin prochains à partir de 22h00. Le programme élaboré entre autre par les maestros Milagros Menjíbar, Javier Barón, Calixto Sánchez, Juan José Amador, Pedro Sierra ou Niño de Pura, propose plusieurs pièces présentées pour la première fois. L’entrée est libre dans la limite des places disponibles.

Après neuf mois de travail intensif, les élèves de la Fondation Cristina Heeren se produisent sur scène. Plus de 70 jeunes artistes internationaux du chant, de la danse et de la guitare célèbrent la fin du Cursus Annuel Flamenco 2016/2017 au Cortijo du Parque del Alamillo à Séville.  Le Festival Flamenco en el Alamillo 2017 offrira deux représentations les 21 et 22 juin à partir de 22h00 avec entrée libre dans la limite des places disponibles. Les étudiants sont issus de 17 pays différents. Ainsi, les andalous et espagnols partagent musiques, danses et chants avec des artistes venus du Japon, d’Iran, de Chine, de France, de Belgique, des Etats-Unis, de Suisse, du Costa Rica, de Turquie, d’Israël, de Russie, d’Equateur, de Corée du Sud, du Mexique, d’Australie, de Grèce et du Canada. Le programme se compose de différentes chorégraphies et pièces de chant et guitare préparées pour l’occasion par les professeurs de l’école parmi lesquels figurent les danseurs Milagros Menjíbar, Javier Barón, Luisa Palicio et El Choro; les chanteurs Calixto Sánchez, Juan José Amador et María José Pérez; et les guitaristes Pedro Sierra, Niño de Pura, Paco Cortés, Eduardo Rebollar et Pedro Sánchez. Tarantas, zambra, serrana, cantiñas, soleá, tangos, caña et même une valse pour guitare sont quelques-uns des “palos” avec lesquels une nouvelle promotion de jeunes artistes s’apprête à disséminer les graines du flamenco depuis Séville à travers le monde.       


“ Le moment est venu de profiter des réussites et de recueillir le fruit de ses efforts”. C’est ainsi que Pepa Sánchez, Directrice Académique de la Fondation Cristina Heeren présente le Festival Jóvenes Flamencos 2017 qui aura lieu au Cortijo del Alamillo de Séville durant lequel se produiront les élèves du Cursus Annuel Flamenco 2016/2017. Il s’agit de deux intenses soirées de danse, chant et guitare présentées par 74 jeunes artistes qui prouveront sur scène leurs qualités et leur potentiel pour devenir professionnels de l’art jondo. Nombre d’entre eux le deviendront en Espagne et d’autres retourneront dans leur lointain pays d’origine : de l’Iran au Canada, de la Belgique au Costa Rica, de la Corée du Sud à la Grèce…Mais ils ont tous convergés à Séville pour parler un langage commun : le Flamenco.

La première représentation aura lieu le mercredi 21 juin à 22h00. Deux jeunes femmes guitaristes, la japonaise Yuna et l’américaine Leah ouvriront la soirée avec une taranta de Niño de Pura, et ce sont les élèves de niveau avancé du Cursus Danse qui clôtureront le spectacle avec une chorégraphie por cantiñas de Luisa Palicio. Entre ces deux pièces, les spectateurs (qui accèderont gratuitement au Festival), pourront admirer des tangos de Málaga préparés par les élèves de chant de Juan José Amador pour l’accompagnement de la danse mais aussi de serrana et soleá des élèves de chant de Calixto Sánchez et de guitare d’Eduardo Rebollar, d’une zambra pour guitare de Pedro Sierra ou de cantiñas des élèves du cours de « Tablao Flamenco » dispensé par les professeurs Patricia Lozano et Rosi Navarro ‘La Divi’. Ces représentations, parmi de nombreuses autres, seront la preuve de la réussite des élèves de l’école qui a récemment inauguré ses nouveaux locaux dans la rue Pureza de Triana.

Les élèves  de Pedro Sierra du cursus avancé de guitare, ouvriront la soirée por bulerías le jeudi 22 juin à 22h00. Les bamberas de la maestra Milagros Menjíbar, les tangos de Javier Barón, les polyphonies de María José Pérez, la valse de Pedro Sierra, les cantiñas des élèves de l’atelier de Guitare d’accompagnement de Paco Cortés, les tientos enseignés par Manuel Romero aux étudiants du Cursus Intermédiaire de Chant ou encore la caña des disciples de Pedro Sánchez,  seront quelques-unes des pièces majeures du répertoire.

Nouvelle étape 

La clôture du Cursus Annuel 2016/2017 fait partie des événements majeurs qui s'inscrivent dans la nouvelle étape qu'entreprend la Fondation Cristina Heeren avec la célébration de son vingtième anniversaire. En 2016, ce projet philanthropique porté par le mécène Cristina Heeren a obtenu la reconnaissance du Ministère de la Culture espagnol avec l'Ordre d'Alfonso X le Sage, du Conseil Régional d'Andalousie avec le Prix Flamenco en el Aula 2016. De plus, la Fondation Cristina Heeren a récemment inauguré ses nouveaux locaux dans le quartier de Triana, à Séville. Parallèlement, le mécène américain a réactivé les concours de flamenco permettant ainsi la découverte de nouveaux diamants bruts du chant, de la danse et de la guitare qui pourront se perfectionner à l'école et devenir le futur du flamenco. Pour cela, la Fondation bénéficie du soutien d'alliés et collaborateurs, également persuadés que le talent a besoin d'aide pour fleurir tels Acciona, l'Agence des Institutions Culturelles de la Junta de Andalucía et les différentes institutions propriétaires des espaces scéniques cédés pour célébrer la finale de chaque concours Talento Flamenco 2017 qui, entre mai et juillet parcourt toute l'Andalousie. En juillet, l'école organisera son Stage Intensif d'été 2017 avec la participation de professeurs invités comme Diego del Morao, Carmelilla Montoya, Pastora Galván, Valeriano Paños ou Alfredo Lagos. Après les vacances, les salles de cours s'ouvriront à nouveau en octobre pour le Cursus Flamenco Annuel 2017/2018, qui prévoit d'accueillir un nombre plus important d'élèves dans ses nouveaux locaux.


GALERÍA DE FOTOS. FLAMENCO EN EL ALAMILLO 2015